Parc national Los Haitises


Zone protégée de la République Dominicaine, le Parc National los haitises fait partie des excursions incontournables dans laquelle vous découvrirez un vrai décor de bout du monde.Situé au sud de la péninsule de Samaná, l’accès au Parc National « LOS HAÏTISES » ne s’effectue que par voie maritime. Si le port de Sanchez d’où l’on peut partir, accompagnés de guides, sur des embarcations sures et confortables est le point de départ le plus courant, il est également possible de partir depuis Sabana del Mar, Arroyo Baril, ou encore Samana, également situées sur la péninsule de Samana.

Le Parc National « LOS HAÏTISES » (littéralement pays de haute montagne en langue indienne taînos), a servi de lieu de refuge aux Indiens Tainos au début du XVIème siècle.
« LOS HAÏTISES », surnommée « la baie d’Halong des Caraïbes abrite une multitude d’îlots recouverts d’une foret tropicale humide luxuriante. Les paysages y sont d’ailleurs si spectaculaires que l’un des volets du film « apocalypse now » et de la saga « Pirates des Caraïbes » ont même été tournés dans le Parc National « LOS HAÏTISES »!
Cette excursion offre au visiteur non seulement la chance de connaître et d’admirer un remarquable sanctuaire naturel, impressionnante combinaison de calcaire massif et de petits îlots rocheux, mais aussi de découvrir quelques unes des milliers de grottes créées par l’érosion, certaines ornées de dessins rupestres précolombiens.
A visiter entre autres  » la Pesquera « , grotte marine où il est possible de se baigner dans une source d’eau douce, ou encore les grottes  » San Gabriel  » et  » La Linea « , remarquables par leurs pétroglyphes (gravures) et leurs pictogrammes indigènes (dessins). Cependant l’origine de ces œuvres demeure imprécise, certaines d’entre elles dateraient même avant l’époque des tainos.

parc des haitises

De son embarcation le visiteur pourra apprécier le silence au fond des mangroves ou des forêts de palétuviers. Dans le parc, la mangrove rouge et la mangrove blanche prédominent avec plus de 700 plantes.
La faune avicole du parc de « LOS HAÏTISES » est aussi particulièrement riche. Véritable sanctuaire des oiseaux, « LOS HAÏTISES » abrite 110 des 270 espèces qui vivent en République dominicaine. De toute la Caraïbe, on y trouve la plus grande colonie des espèces propres aux mangroves, comme les hérons et d’autres échassiers. C’est un aussi un véritable paradis pour les photographes: chouettes, aigrettes, pélicans, vautours, frégates… Il n’est pas rare d’apercevoir des perroquets, ou encore des coqs d’eau dont certaines espèces sont en voie de disparition.
Les mammifères sont aussi présents sous la forme du manati ou lamentin antillais, des chauve-souris ou encore de Jutía ou Hutía et de Solenodonte également appelé Agouta (petit mammifère nocturne ressemblant à un rat, insectivore endémique), espèces également menacées d’extinction.
Comme reptiles on trouve le boa (inoffensif c’est le plus gros serpent dominicain qui peut mesurer jusqu’à 4 mètres de long) plusieurs espèces de tortues marines (Tortue Caret ou Tortue Imbriquée) et plus de 110 espèces de poissons.

Le parc de LOS HAITISES est particulièrement  riche par sa faune avec la présence d’iguanes, du lamentin ou manati, du Solenodonte (petit mammifère nocturne ressemblant à un rat, insectivore endémique). Comme reptiles on trouve le boa (inoffensif c’est le plus gros serpent dominicain qui peut mesurer jusqu’à 4 mètres de long)  plusieurs espèces de tortues marines (Tortue Caret ou Tortue Imbriquée) et 110 espèces de poissons.

La visite du Parc los haitises est une expérience incontournable, fascinante et inoubliable, à travers laquelle il est possible de profiter de la beauté de la nature en même temps que l’on voyage dans le temps, en se plongeant dans l’histoire de la République Dominicaine.
Conseil : Pensez à toujours vérifier que votre guide ait une autorisation de la Direction National des Parcs (DNP).


Laisser un commentaire

Recherche